J’ai participé à deux ateliers pour le moment: accueillir les sentiments des enfants et susciter la coopération.

En sortant des deux premiers ateliers, j’étais très impatiente de mettre en pratique avec mon fils de deux ans. J’étais très excitée et sûre de moi. Cependant, je suis de nature assez impatiente et percevant que mes petites phrases comme « je vois que tu n’as pas envie de dormir » ou « je vois un papier par terre »… ne fonctionnaient pas immédiatement, j’avais tendance à m’énerver et à me décourager. Je me suis aperçue la semaine qui a suivi l’atelier que finalement je criais beaucoup et perdais patience très rapidement.

Je me suis alors dans un premier temps découragée, j’ai même songé à appeler les animatrices de l’atelier pour leur en faire part. Puis j’ai lu le livre et je me suis imprégnée de nouvelles choses. J’essaie alors d’être plus patiente, attentive à ses besoins et surtout à ses ressentis.

Depuis lors cela va beaucoup mieux. J’ai pris confiance et je parviens désormais à éviter un moment de crise avec Naël.

Pour donner un exemple: un matin Naël souhaite se laver les mains à l’évier de la salle de bain, j’ouvre le robinet comme d’habitude, mais il se fâche car il souhaite le faire seul. Il se force et tente d’allonger le bras, mais sa petite taille l’empêche de parvenir à ses fins. Il s’énerve et m’en veux lorsque je lui viens en aide. habituellement j’aurais dit « ben tu vois que tu n’y arrives pas mon chéri, ne t’inquiète pas un jour tu y parviendras », il aurait probablement continué à s’énerver et à m’en vouloir et moi j’aurais répondu en m’énervant à mon tour « mais enfin, arrête, ce n’est quand même pas de ma faute si tu n’y arrives pas », et ect… sauf que sur l’instant je lui ai simplement dit « tu as l’air d’être vraiment déçu de ne pas y arriver » et il m’a répondu « oui », et l’histoire c’est arrêté là. J’ai tout de même précisé par la suite, « je te promets qu’un jour tu y arriveras ». Depuis, dés qu’il veut se laver les mains, il dit « un jour Naël arrivera ».

Je suis éducatrice spécialisée de formation, et malgré cela, mon enfance avec des parents très autoritaires resurgi et je n’ai vraiment pas envie d’être pareil avec mon fils. En simplement quelques jours j’ai pu voir les bienfaits de ces ateliers et de cette approche, j’attends alors beaucoup des ateliers suivants.

Merci beaucoup pour ce que vous faites pour nous.